7 réponses aux défis de l’optimisation de conversion

7 réponses aux défis de l’optimisation de conversionNous pouvons donner quelques pistes de réflexion aux défis posés par la conversion d’un visiteur du site e-commerce en une vente à moindre coût. En voici 7:

1. Tout d’abord, il est important que cette optimisation centrée sur les conversions ne soit pas un projet, mais un processus. Il ne s’agit pas d’une tâche avec un objectif quantitatif et une date d’échéance fixe, mais plutôt d’un processus d’amélioration continue.

A défaut, cet objectif sera oublié avec le temps au lieu d’augmenter.

2. L’erreur typique qu’une boutique en ligne commet en termes d’optimisation de conversions est de s’en tenir à ce qu’on appelle “les bonnes pratiques”. Il n’y a pas de critère immuable à ce que devrait être la police de caractère, où situer le bouton appelant à une action, etc…

3. On se doit de tester plusieurs options distinctes pour trouver celle qui répond au mieux au type de boutique, au produit qui est proposé afin d’adapter l’expérience à chaque visiteur: ce que l’on appelle la personnalisation.

4. Dans le cas d’entreprises ayant des ressources limitées, il s’agit d’identifier l’étape du processus d’optimisation où doivent être concentrés les efforts. La réponse est la même: cela dépend de chaque cas et des “tests” qui sont effectués.

5. Cependant, au moment de prioriser l’optimisation, il faut prendre en compte trois facteurs du contenu d’une page et qui l’influe: le potentiel (capacité à fidéliser un visiteur et qu’il réalise un achat futur), l’importance (c’est à dire, la pertinence de ce qui est dit par rapport au produit vendu) et la facilité avec laquelle le client peut naviguer sur la page. La priorité doit être donnée où il y a le plus gros “goulot d’étranglement”.

6. Dans le cas d’optimisation pour appareils mobiles, le processus est identique: il s’agit de détecter où se trouve la barrière qui empêche l’augmentation des conversions. Toutefois, pour ce format particulier, il est important de prendre en compte la taille de l’écran. Il faut donc être plus ciblé, avec moins de textes et d’images mais plus de force.

7. Enfin, concernant les tendances qui permettront aux optimiseurs de convertion d’améliorer leurs résultats, la clé est un contenu de qualité. La surcharge d’information a créé ce que l’on appelle une “fatigue du contenu”, de sorte que la quantité ne soit pas pas plus importante, ce qui compte vraiment est  la faculté du texte à répondre aux questions des clients, c’est à dire, d’apporter une information pertinente, précise et de qualité.

Grâce à nos outils, vous pouvez améliorer votre conversion, augmenter la VMC (valeur moyenne par commande) et augmentez vos ventes rapidement. Notre solution SaaS (Software as a Service) transforme un produit complexe en une solution simple et utilisable par tous. En seulement quelques jours, vous obtiendrez les premiers résultats.

Pour plus d’information concernant Blueknow contactez nous a contact@blueknow.com

Brice Esperon

Blueknow

Personnalise l’expérience d’achat 

 

Image: Cette image est une ouvre derivée de Lynx – WordPress Theme – productshot 2 pour Serge Kij, disponible sur la licence Licence d’Attribution en  http://www.flickr.com/photos/zergev/10873901266/